Magistrature: Birahim Seck opte pour une réforme de la justice sénégalaise

Faisant allusion aux bisbilles notées, dernièrement, dans la magistrature et du mouvement d’humeur du Sytjust, Birahim Seck déclare: « La situation actuelle de la justice interpelle tous les segments de notre société: citoyens, magistrats, avocats, greffiers, universitaires, religieux, syndicats, partis politiques etc ».
A ce titre, le coordonnateur de la section sénégalaise de Transparency international est d’avis que « toute réforme politique ou sociale sans une justice crédible et indépendante ne sera que vaine tentative ».
Mieux, insiste Birahim Seck, « la réforme de la justice est un impératif pour une démocratie durable dans un contexte d’insécurité et d’instabilité dans la sous région. Les agressions contre l’indépendance et la crédibilité de la magistrature n’honorent pas notre République et elles ne rassurent  guère les citoyens. Il serait tout aussi dangereux de laisser la justice uniquement  entre les mains  des professionnels, encore moins celles des magistrats qui rendent la justice au nom du peuple ».