Générosité et Partage : Rose-Angèle Faye déploie ses pétales humanitaires au cœur de La Falémé

Dakarmidi – L’administratrice de sociétés, en compagnie des Généraux Mamadou Sow, ancien CEMGA et Abou Thiam président du comité de pilotage du Puma, ont apporté santé et joie aux populations de Ndimbé , un village proche de Tambacounda. C’était ce jeudi 21 Mars au village nommé Ndimbé, niché au Cœur de la Falémé, dans le Bakel, peuplé de 2500 âmes.

Ces populations, souffrant d’enclavement surtout sanitaire ont eu le bonheur de recevoir une ambulance, des matelas ainsi que des moustiquaires en présence du maire Cheikhna CAMARA, et du médecin chef de district de Bakel.

Cette ambulance offerte par Madame Rose Angèle et ses partenaires de Hopital Assistance Internationale, a été remise officiellement lors d’une cérémonie au cours de laquelle, à travers les différents discours des orateurs la solidarité, la question de la naissance ainsi que l’amitié ont été magnifiés et ont occupé une place prépondérante.

L’occasion a été donné au chef de village et au maire, de louer la bonté du général Sow envers les population de la contrée. « Bon sang ne saurait mentir » diront-ils, car les parents du général étaient tous aussi généreux.

Pour Madame Rose-Angèle Faye, en plus des remerciements formulés, de nombreux présents lui ont été faits, ainsi qu’une incitation à continuer à œuvrer auprès du chef de l’état pour le bien être de la population a été formulée.

Le Général Thiam parlera à son propos d’une patriote pure et sûre, affirmant qu’elle. « ne demande pas ce que le Pays peut faire pour elle, mais surtout ce qu’elle peut faire pour son pays ». Constatant que depuis qu’il la connaissait, elle s’était toujours tenue au chevet des populations.

Ce cadeau tombe à pic car le Chef de l’état dans son discours de Bakel avait promis un désenclavement prioritaire de cette zone plus proche du Mali et de la Mauritanie que des zones urbaines sénégalaises, diagnostic repris quasiment mot pour mot par le médecin chef de district. Ce dernier a insisté auprès de l’infirmière chef de poste sur l’importance de l’entretien du matériel roulant.

Le général Mamadou Sow assistera silencieux, mais très ému à la cérémonie riche en témoignages à son endroit et à l’évocation du score triomphal aux présidentielles en faveur du président SALL par les populations.

Pour information, la Commune de Ballou, est la commune la plus peuplée du département de Bakel avec 35.000 habitants. Cette commune comprend 7 postes de santé, 12 écoles primaires, 6 collèges et 2 lycées. 95% de la population sont des agriculteurs, des éleveurs et des pêcheurs. Les besoins y sont importants, pour permettre à ces zones d’être désenclavées.

Un groupement féminin a été érigé dans chaque village. Des périmètres maraîchers ont été tracés dans tous les villages, et les populations ont dit à leurs hôtes leurs besoins en motos pompes, en moulins à mil, et en décortiqueuse à riz.

Cette cérémonie a encore une fois mis en valeur nos traditions du « cousinage à plaisanterie » faisant dire aux populations présentes que Madame Rose Angèle Faye, était une esclave sérère désormais anoblie par les Haal Pulaar. Une chose est cependant certaine, elle est une croisée du dévouement social et de l’humanitaire. Sa raison de vivre, est la mission qu’elle s’est fixée, au service des populations du Sénégal.

Jean Pierre CORREA pour Dakarmidi