Deux études publiées le même jour sur un médicament contre le coronavirus disent exactement l’inverse

Le laboratoire américain Gilead a annoncé, ce mercredi 29 avril, que son médicament remdesivir, l’une des pistes pour soigner les malades du Covid-19, avait montré des résultats « positifs » dans un essai clinique contre placebo très attendu et mené en partenariat avec les Instituts de santé américains (NIH).
Mais le même jour, la revue médicale The Lancet a publié des résultats décevants d’une plus petite étude chinoise, menée également en comparaison avec un placebo, et qui a montré que les malades traités avec le remdesivir, un antiviral développé contre Ebola mais jamais approuvé pour aucune maladie, n’avaient pas fait mieux que ceux traités par placebo.
Il n’est pas inhabituel que des essais divergent, mais l’étude des NIH compte parmi les plus grandes et les plus attendues, avec l’essai européen Discovery dont on attend encore les résultats.