Couvre-feu : la violence de la police analysée

Le Sénégal a  consommé, ce mardi, sa première nuit de couvre-feu. Une situation exceptionnelle due à la propagation du Covid-19. Ils étaient très nombreux à regagner très tôt leur domicile. Mais des récalcitrants ont fait les frais des forces de l’ordre.

Des scènes de violences, à travers rues et ruelles de Dakar,  et relayées par les réseaux sociaux, qui en disent long sur la détermination des forces de l’ordre à faire respecter la loi. Ces couches-tard ou retardataires étaient rudoyés jusque dans leurs derniers retranchements.

Et, autour de la journaliste, Ngoné Diop, Moustapha Diakhaté, ancien de l’Apr, Commissaire Cheikhna Keïta, Babacar Ba du Forum du justiciable, et Major Kandji, dissèquent ces bévues qui n’ont rien à avoir avec le maintien de l’ordre.

Laisser un commentaire