Ansoumana Danfa : « Sonko, un homme qui communique pour ne pas être oublié »

Encore une fois cette sortie malheureuse de Sonko qui tire sur les décisions du Président relative à la suspension de l’acquisition de véhicules administratifs  montre à quel point ce monsieur tient à toujours communiquer pour ne pas être  oublié. Les sénégalais vous ont découvert à travers vos contrevérités, vos incohérences qui ont émaillé votre parcours depuis vous êtes entré en politique.  

Assurément il est  grand temps d’évaluer les sorties intempestives du mythomane Sonko depuis que par la magie du mécanisme du plus fort reste, il est devenu député et comble de malheur il ne va même pas à l’hémicycle sauf quand les caméras sont allumées, il est catalogué parmi les grands absents de cette législature. Cependant il excelle dans des sorties sur les réseaux et auprès de certains complaisants.

Permettez-moi chers journalistes relais de l’opinion de vous citer encore une fois les flagrantes contradictions et mensonges du Sieur Sonko :

-Il essaie de combattre Mballo Président-élu uniquement parce que ce dernier entretient des relations cordiales avec Macky, la stabilité de la sous-région étant le cadet  des soucis de Sonko ou par manque d’expérience d’homme d’Etat il ignore que la diplomatie se construit pas à pas .

-Il est député il refuse de répondre à une convocation d’une commission parlementaire, quelle impolitesse quel manque de respect vis-à-vis de ceux qui ont voté pour lui.

-l’histoire des 10 millions des députés un tissu de mensonges alors que les sénégalais pensaient qu’il révélait un cafard .Il  ne pense même pas à ses enfants quand il ment, comble d’irresponsabilité-

-Il a commencé par rejeter les gens du système politique tout en collaborant de manière continue avec M. Goudiaby un maillon du système depuis Senghor et ami de Mobutu et Obiang guema.

-Il avait refusé de prendre Karim Wade au téléphone il a fini par quémander des audiences à Wade qui hésitait de le recevoir car il avait frustré Karim mais Wade en fin politique l’utilise à merveille.

-N’est-ce pas lui qui voulait fusiller Wade & Diouf et s’est rétracté au dernier moment.

-Autre mensonge flagrant il part de 94 milliards à 46 milliards en soutenant avoir des documents bancaires qui prouvent ses allégations, le peuple habitué à ses flagorneries attend toujours !

-Le fer de Falémé il a travaillé sur des documents relatifs aux propositions de TOSYALI mais pas de l’Etat du Sénégal, quelle légèreté dans la démarche il va se dérober comme l’a fait Abdoul Mbaye qui annonçait à tort la mort d’un manifestant et pour venir nous dire on m’a induit en erreur.

-Il se dit patriote il refuse d’utiliser le carburant de Total alors qu’il voyage par Air France et non Air Sénégal. Quel démagogue !

-Pourquoi il ne veut pas aller au dialogue c’est simple il sait que le dialogue précédent avait conduit à la grâce de Karim et que celui-ci peut conduire à l’amnistie de Khalifa et de Karim qu’il considère comme de redoutables  concurrents en 2024.

-Sonko a eu le toupet d’insulter l’UMAH islamique, pour rappel il avait insulté les journalistes les traitant de bon à rien à la solde du régime.

-Sonko a écrit un livre où il a prétendu apporter des solutions  aux préoccupations des sénégalais alors que les rares personnes qui ont lu son livre ont découvert que c’était des insultes du système politique, maraboutique, journalistique.

-Qu’il jure sur le coran qu’il n’a jamais reçu les fonds communs qu’il qualifie de Ribah

ANSOUMANA DANFA
Coordonnateur Doomi Rewmi