Reprise des cours le 01 Septembre : le Saes pose ses conditions

Dakarmidi  – Le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes), pose ses conditions, pour la reprise annoncée des cours en présentiel, le 1er septembre prochain. Déplorant le fait de ne pas être associé dans le processus de cette reprise des cours, le Saes menace de ne pas rejoindre les amphithéâtres si les conditions sanitaires ne sont pas réunies.

« Le Saes est une partie prenante de l’enseignement supérieur. Nous allons assister à la reprise parce que nous sommes des patriotes. Mais si jamais les conditions minimales de sécurité, d’hygiène, de santé, ne sont pas réunies, nous allons dire à nos militants d’exercer le droit de retrait », a déclaré, sur le plateau de l’émission ’’Toc Toc Sénégal’’, leur chargé des Revendications, David Celestin Faye.

Pour rappel, la décision de suspendre les cours dans les universités et établissement scolaires avaient été prise au mois de mars dernier par les autorités pour freiner la propagation du Coronavirus. Après près de six mois sans cours en présentiel dans les universités, la reprise est annoncée en débat septembre 2020. Mais pour le Saes, le gouvernement n’est pas encore prêt pour cette reprise.

« On ne peut pas improviser certaines choses. Nous sommes face à une pandémie pour laquelle il faudrait agir intelligemment. Nous sommes très motivés pour la reprise, mais il faudrait qu’il y des conditions. Et jusqu’à présent, nous ne voyons pas d’actes concrets ayant été posés par le ministère allant dans le sens de rassurer les acteurs », a déploré M. Faye.