Scandale – CESE : Parents, amis, entre autre, la famille au cœur de la gestion de l’ancienne présidente du CESE

Dakarmidi- Nommée présidente du Conseil économique, social et environnemental par décret présidentiel en date du 11 janvier 2013 et reconduite dans ses fonctions, en aout 2018, Aminata Tall a été relevée avant-hier, et remplacée par Mimi Touré. Quelques heures après cette éviction, “SourceA” a fait irruption dans l’Institution, pour fouiller la gestion de l’ancienne mairesse de Diourbel. Mais le décor est sans appel : le Conseil était une sorte de crèche, ou Aminata Tall nourrissait, sans ménagement, parents, amis, entre autres. Révélations autour d’une bamboula patrimoniale !!!

Après six années passées à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Aminata Tall a été, avant-hier, remplacée, par décret présidentiel, par Aminata Touré. Quelques heures après la “mise à mort” de la désormais ex-présidente du Cese, “SourceA” a décidé de retourner sur l perron de l’Institution, ou l’ancienne mairesse de Diourbel a été immolée, tôt dans la matinée du 14 Mai 2019. Et ce, pour replonger ses lecteurs dans la gestion du Conseil économique, social et environnemental. Mais attention ! Mes cardiaques et autres âmes fragiles ont intérêt à circuler. Parce que l’Institution était une sorte de crèche, ou Aminata Tall casait parents, amis et camarades politiques.

Aminata Tall a nommé l’épouse de son assistant de chef de cabinet, Adjudant Faye, comme conseillère technique, avec un salaire mensuel faramineux
Selon des confidences faites à “SourceA”, en ce qui concerne la gestion du Conseil économique, social et environnemental, bamboula était quasiment érigée en dogme. Le tout sur fond de nominations patrimoniales. Tout d’abord, Aminata tall, alors présidente du CESE, a nommé l’épouse de son assistant et chef de cabinet, adjudant Faye, comme conseillère technique, avec un salaire mensuel faramineux.

Ses neveux El Hadj Mamadou Moussa Dia et Mamadou Dia, respectivement bombardés Directeur du protocole et conseiller technique en charge des questions environnementales
Autres nominations qui sont de nature à faire tomber des nues plus d’un : celles de ses deux neveux, El Hadj Mamadou Moussa Dia et Mamadou Dia. Le premier, dont la qualification est entourée d’une grand-voile, a été nommé par sa tante Aminata Tall, comme directeur du Protocole du CESE. Qui l’eut cru ? Votre journal a beau fouiner son nez dans les autres Institutions du pays, mais il n’a nulle part vu là où on parle de Direction du Protocole. Quant au second, en l’occurrence Mamadou Dia, il a été bombardé Conseiller technique en charge des Questions environnementales. Quid des émoluments qui leur sont accordés ? “SourceA” préfère ne pas heurter la conscience collective.
Bira Kane Sène cumule les fonctions de conseiller personnel et de chargé de Com’, avec un salaire qui dépasse l’entendement ; Son épouse bombardée conseillère chargée du genre
Nos sources renseignent que le Sieur Bira Kane Sène, qui occupait le poste de Chargée de communication politiques, s’est retrouvé Conseiller personnel de Madame Aminata Tall, tout en conservant les autres avantages qu’il avait auparavant, avec un salaire qui, dit-on, dépasse de loin le million de F CFA/mois. L’épouse de ce dernier était, elle aussi, nourrie avec le biberon du CESE, avec le poste de Conseillère chargée du genre.

L’un des fils de Néné Wane, conseillère personnelle d’Aminata Tall, “élevé” avec le biberon de l’Institution comme pour faire plus complet ! L’un des fils de Néné Wane, Conseillère personnelle d’Aminata Tall, bénéficierait du juteux strapontin de chef de la Division Finance du CESE. Une bamboula familiale digne des Républiques bananières que nous caricaturons, régulièrement.

De chef de la Division des Ressources Humaines, sa nièce Fatoumata Ba atterrit à la direction des Ressources Humaines
Sa nièce, Fatoumata Niang Ba, n’en parlons pas ! Au départ, celle-ci avait une fonction de chef de la Divisions des ressources humaines. Mais quelque temps après, la Division s’est muée en Direction des ressources humaines, avec toujours à sa tête, Fatoumata Niang Ba. Quant aux émoluments qui leur sont accordés, “SourceA” préfère ne pas heurter la conscience collective. D’ailleurs, celle-ci est la présidente du parti Union pour le développement du Sénégal/Renouveau (Uds/R).

Une vingtaine de conseillers spéciaux avec des salaires au-dessus des règles autorisées
D’après nos sources, près de vingt (20) Conseillers spéciaux avec des salaires très au-dessus des règles autorisées, en plus des avantages qui siéent, ont été nommés, sans compter des dizaines de Chargés de mission. Et cerise sur le gâteau adjointe au Protocole. Celle-ci étant très amie, dit-on, au fiston de la désormais ex-présidente du Conseil économique, social et environnemental. Bref, une vraie affaire de famille !

Les huit véhicules de la désormais ancienne présidente du Cese
En ce qui concerne la gestion du Conseil économique, social et environnemental, outre les huit voitures de fonctions dont elle disposait (Mercedes S500, Lexus hors-série, 4×4 Toyota TXL, 4×4 Nissan, Touareg modèle 2016, Touareg modèle 2014, Passade modèle 2017, Touareg familiale hors-série), il ressort des informations glanées par votre quotidien que l’ancienne édile de Diourbel pataugeait dans une oasis de bonheurs sans commune mesure.
Diegane Guèye lave a grande eau sa patronne
Eu égard à tout ce qui précède, “SourceA” a tenté de joindre les proches de la Dame, toute l’après-midi d’avant-hier. Ne pouvant pas trouver d’interlocuteur, lundi dernier, votre canard, qui n’a pas voulu vaciller sur les principes déontologiques, a préféré surseoir à la diffusion de cet article, dans son édition du 15 mai 2019. Et ce n’est qu’hier soir, que votre serviteur a, finalement, pu mettre la main sur un collaborateur d’Aminata Tall, qui a accepté de disserter sur le sujet. Son nom : Diégane Guèye, Conseiller technique de la présidente Aminata Tall. Interpellé sur les nominations en cascade de parents et amis de la désormais ancienne présidente de l’Institution, Diégane Guèye a estimé que ce sont des collaborateurs de l’ex-mairesse de Diourbel qui avaient le profil pour occuper les postes qui leur ont été dévolus. Au même moment, d’autres proches d’Aminata Tall confirment les liens de parenté existant entre toutes ces personnes citées, mais disent ignorer le niveau de leurs émoluments. “Toutes ces personnes ont été, effectivement amenées au Conseil par la Présidente, mais j’ignore, sérieusement, leurs salaires”, confie à “SourceA”, l’un deux. Quid du niveau de certains diplômes qui laissent à désirer pour certains de ces collaborateurs d’Aminata Tall ? Alors, là, Diégane Guèye parle d’affabulations visant à ternir l’image de sa patronne. Tout comme, dit-il, la gestion de l’Institution par son mentor n’a jamais souffert de l’orthodoxie qui sied dans la conduite des affaires publiques.

 

Avec Xalima

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom