Satellite marocain en orbite : un lancement secret qui inquiète

Dakarmidi – Selon les informations du journal Le Monde, le Maroc vient de lancer sa première satellite d’observation dans la nuit du 7 au 8 novembre dernier. Du nom de Mohammed-VI A, le satellite est doté d’une très haute définition et capable de fournir en moins de vingt-quatre heures des clichés d’une résolution allant jusqu’à 70 cm depuis n’importe quel point du globe.

Toujours selon la même source, avec cet outil de surveillance, le Maroc devient ainsi le premier pays africain à détenir un engin spatial aussi performant. Le satellite a été lancé par une fusée Vega du Français Arianespace depuis la base de Kourou, en Guyane.

Lors d’une rare déclaration sur le sujet, l’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Ahmed Réda Chami, a indiqué que le satellite « permettra de voir ce qui se passe sur le territoire, notamment en matière de météo et c’est important pour notre agriculture, a-t-il affirmé le 26 octobre à Bruxelles. Il nous permettra aussi de voir ce qui se passe à nos frontières. »

Le satellite  servira aussi , aux intérêts sécuritaires du royaume. « On sait que le Maroc a des différends avec l’Espagne et l’Algérie et que la situation est tendue à la frontière mauritanienne. Ces deux satellites lui donnent une capacité de renseignement et une autonomie que personne d’autre n’a dans la région », analyse Mme Sborowsky, spécialiste des questions spatiales civiles et militaires dans les pays arabes, rapporte Le Monde.

La Rédaction