Revalorisation du salaire minimum: encore de nombreux efforts à consentir pour réduire la pauvreté (Par Babacar Ba)

Dakarmidi – Suite à un accord entre les syndicats et le patronat sénégalais, le salaire minimum va augmenter de 44,8 % au 1er juin 2018, passant de 36 243 francs CFA actuellement à 52 500 francs CFA à compter du 1er juin 2018. Cette revalorisation que nous saluons intervient après 20 ans de stagnation de ce Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). Selon le rapport de l’Organisation Internationale du Travail, cette longue stagnation du SMIG pesait sur la paupérisation des travailleurs sénégalais et accentue la pauvreté.

Et la densité du secteur informel qui emploie 90% de la main d’œuvre et qui ne respecte pas les minima sociaux constitue un maillon faible qui explique l’impact minime de cette revalorisation du SMIG dans la lutte contre l’extrême pauvreté.

D’où l’impérieuse nécessité de réfléchir à une structuration du secteur informel pour que les efforts de la lutte contre la pauvreté soient plus perceptibles par nos populations.

Babacar BA
Président Alternatives Citoyennes