Polémique autour des contrats pétroliers et gaziers : La jeunesse de « benno » brave l’opposition

Dakarmidi – Apparemment, la polémique autour des contrats pétroliers et gaziers n’est pas sur le point de s’estomper au Sénégal. Cette fois, c’est la jeunesse de la coalition, présidentielle Bby qui a décidé de monter au créneau pour contredire les « affabulations et contrevérités» de Malick Gakou, Ousmane Sonko et cie, en somme de l’opposition sur les licences touchant au pétrole au Sénégal. En conférence de presse organisée hier, lundi 22 mai, le député Zator Mbaye et la coordination des jeunesses de la coalition Bby ont ainsi annoncé l’organisation d’une série de rencontres publiques et thématiques dont la première prévue demain, mercredi 24 mai, sera axée sur le «pétrole et le gaz au Sénégal». Occasion pour les jeunes de Bby de remettre à l’endroit les allégations infondées de l’opposition sur le sujet.

« Sud Quotidien » nous apprend que la coordination des jeunesses de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) défie l’opposition. Trois jours après la forte mobilisation de cette dernière sur le boulevard du Général de Gaulle, afin de demander, entre autres, la «libération du maire de Dakar, Khalifa Sall, le retour d’exil de Karim Wade» comme la transparence dans la gestion du processus électoral, les jeunes de Bby invitent les leaders de Mankoo Taxawu Senegaal à un débat public sur la gouvernance du régime en place.
A les en croire, la bande à Malick Gakou consciente de son incapacité à formuler un programme de gouvernance alternatif au Plan Sénégal émergent verse dans la démagogie et la maladresse allant ainsi jusqu’à demander la libération de prison et le retour au bercail des responsables de malversations financières.
Prenant la parole, le ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, a conforté cette idée de ses camarades en assurant dans que ses critiques, l’opposition ne s’est jamais prononcée sur le bilan des réalisations du président de la République. Mankoo Taxawu Senegaal ne nous reproche pas d’avoir mal travaillé mais, ils demandent de libérer les gens qui ont pillé les ressources de ce pays.
Ils n’ont aucun projet de gouvernance. Tout ce qui les intéresse, c’est d’avoir la majorité pour bloquer les efforts du président de la République. C’est une coalition qui est contre la morale», a lancé le ministre de la Jeunesse avant d’inviter ses camarades à investir le terrain pour sensibiliser les citoyens afin qu’ils récupèrent leur carte d’identité couplée à la carte d’électeur à temps.
La Rédaction