Pds: une grande révolte se prépare contre Abdoulaye Wade

Dakarmidi- Depuis le renouvellement de ses instances directrices, le Pds connait une instabilité interne de ses militants qui se déclarent la guerre.

Ainsi nous apprenons avec dans la presse avec Seneweb qu’Il y a comme un vent de rébellion dans l’air au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds). Après la composition du nouveau Secrétariat exécutif national (Sen) du Pds, Abdoualye Wade a provoqué le courroux de plus d’uns au sein de la formation politique.

Babacar Gaye, Me El Hadji Amadou Sall, Cheikh Tidiane Seck, Aminata Sakho, Alinard Ndiaye… ont décliné les postes qui leur ont été affectés dans le nouvel organigramme du parti libéral. Selon Les publications, Le Quotidien, Walf Quotidien, Le Soleil, Vox Populi et Enquête, ils contestent vivement les décisions du Secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade.

Il s’agit d’un «testament familial totalement illégal, car violant entièrement les statuts et règlements du Pds», fulmine Abdoulaye Nguer Bâ dans les colonnes de Walf Quotidien. Celui qui est proche de Oumar Sarr, mis de côté, prévient d’ailleurs: «Les libéraux authentiques, les Wadistes de souche, les responsables et militants de base porteront le combat pour sauver leur patrimoine que constitue le Pds.»

Dans le nouveau Secrétariat national du Pds, le Pape du Sopi a promu son fils, Karim Wade. Ce dernier occupe, désormais, le poste stratégique de Secrétaire général adjoint chargé de l’orientation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques du parti. Le nouvel organigramme consacre un collège des secrétaires généraux adjoints, un pool des porte-paroles et un collège des conseillers du Secrétaire général national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom