MODOU NDIAYE RAHMA SUR LE TROISIÈME MANDAT : « Macky Sall vient de démarrer son 1er mandat de 5 ans »

Dakarmidi- Le Président de la République Macky Sall n’a fait que 7 mois au pouvoir depuis la dernière présidentielle. C’est la conviction de l’un de ses soutiens les plus engagés au sein de la majorité. Interpellé par une foule montre mobilisée pour les besoins d’une grande Assemblée générale du Mouvement Rahma, Modou Ndiaye n’a pas fuit l’épineuse question sur l’éventuelle reconduction de la candidature du Chef de l’Etat Macky Sall pour un troisième mandat. Pour lui « ce qui convient le mieux, ce n’est pas de parler d’un troisième mandat mais plutôt du deuxième mandat du Président Macky Sall après la réforme référendaire ».
Mieux, souligne Modou Ndiaye Rahma, « ce que la loi mentionne, ce que le peuple souverain a demandé lors du référendum, ce que les Maîtres en sciences juridiques retiennent, c’est deux mandats de 5 ans. Et à ce jour, le Président Macky Sall vient de démarrer son premier mandat de 5 ans. Et il vient juste de faire 7 mois ». Ce qui, à ses yeux, fait qu’il reste au leader de l’Alliance pour la République, la possibilité d’un autre mandat.
Convaincu qu’il partage son interprétation de la réforme constitutionnelle avec l’ensemble des kaolackois, M. Ndiaye a profité de l’occasion pour interpeller les militants et responsables de la majorité, pour qu’ils se déterminent au niveau de chaque région du Sénégal. De même, soutient-il, la grande organisation de Rahma estime qu’elle est aujourd’hui en droit de demander une nomination pour mieux participer à la mise en œuvre des politiques de développement du Chef de l’Etat.
Pour cet évènement religieux, le Président de Rahma invite le Chef de l’Etat, Macky Sall à venir passer le Gamou à Kaolack où « un accueil inoubliable lui sera réservé ». Selon Modou Ndiaye, toutes les dispositions sont prises, avec le traditionnel accompagnement du Président de la République, pour appuyer les familles religieuses quant aux besoins de l’organisation du Gamou. Dans ce même sillage, il sera dressé dans la cité religieuse de Médina Baye des stands pour la distribution gratuite de repas aux fidèles.
Sur un autre registre, Modou Ndiaye qui a été interpelé sur le bouclage du chantier du marché rassure en ces termes : «les travaux sont terminés à ce jour. Nous sommes à l’écoute des hautes personnalités concernées par ce projet pour finaliser le processus par une réception à la mesure de leurs attentes».

Laisser un commentaire