Malick Gackou et cette « fameuse » lettre de dénonciation adressée à l’Ofnac qui risque de faire couler sa carrière politique…

Dakarmidi – Depuis quelques jours, les proches de Malick Gackou, actuel coordonnateur du Front de l’opposition « Mankoo  Wattu Senegaal », activent leur réseau au niveau de la presse pour « blinder » le patron du Grand Parti. Pour cause, ces derniers temps, il est dans le viseur du Palais, et sera certainement attaqué très bientôt sur sa gestion du défunt Conseil régional de Dakar. Il devra payer cher, ses attaques et critiques acerbes contre le régime de Macky Sall qui ne tolère guère ses nouvelles positions affirmées tendant à discréditer le fonctionnement du pays tel que défini par ce dernier.

Selon nos radars, des proches du Président seraient sur le pied de guerre et auraient déjà approché son successeur d’alors, ou encore son DAF, pour voir à la loupe les zones d’ombres nées de son passage à la tête de cette institution. Même si beaucoup de trous sont bouchés par sa cellule de com’, certains coins du voile restent à lever. Et dans la foulée les défenseurs de Gackou se doivent d’être plus alertes sur les infos qui pourraient jaillir de nulle part et dans l’immédiat et qui pourraient écorner l’image de ce dernier et ainsi sérieusement entacher sa réputation.

L’on nous apprend également qu’une lettre de dénonciation adressée à l’Ofnac sera bientôt dans les circuits, et pourrait conduire à l’ouverture d’une enquête sur ses passages au ministère des sports, au département du commerce et auparavant à la tête du Conseil régional de Dakar. Le bras de fer entre pouvoir et opposition ne fait alors que commencer, loin  du dialogue  national voulu et instauré par le chef de l’Etat Macky Sall qui a relativement connu un « échec », faudrait-il le rappeler un échec car n’ayant pas permis de remettre les compteurs à zéro et de rapprocher l’ensemble des forces vives de la Nation.

Nous suivons de près l’issu de cette affaire ….

La Rédaction