LES RECALÉS DU PARRAINAGE N’ONT PAS DIT LEUR DERNIER MOT

Dakarmidi- Samuel Sarr, Pierre Goudiaby Atepa et Hadjibou Soumaré sont loin d’avoir dit leur dernier mot. Recalés au premier tour suite aux vérifications des parrainages, ils ont saisi la Cour suprême.


Selon Libération, qui donne l’information, ils contestent la décision n°I/2018 du président du Conseil constitutionnel portant mise en place d’un dispositif de vérification des parrainages et fixant les modalités de son fonctionnement. En termes plus clairs, détaille le journal, Samuel Sarr indexe, entre autres, « l’opacité » qui entourerait le choix de sept (7) membres de la société civile chargés de prendre de part aux opérations de vérification de parrains.


D’après la source, ils ont, chacun, déposé une requête administrative et une autre en cassation. Lesdites requêtes ont été communiquées à l’Etat pour réponse, assure Libération.

Emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom