Gestion du pétrole et du gaz: Bonne gouvernance, transition énergétique et développement durable doivent guider nos pas (Babacar Ba)

Dakarmidi – Nous devons impérativement promouvoir la bonne gouvernance dans la gestion de nos ressources naturelles. À cet effet, nous devons systématiquement lutter contre la corruption liée aux conflits d’intérêts et l’amélioration de la transparence dans l’octroi des blocs pétroliers. Ces attributions de licence d’exploration doivent obéir à une stratégie de délivrance graduelle pour réserver exclusivement certains blocs, pour l’instant, à notre pays après une maîtrise parfaite du secteur pétrolier.

Un fonds souverain de mobilisation des retombées financières permettrait au Sénégal de pouvoir faire face à ces défis d’avenir. Une diversification de ces retombées, à l’instar du Qatar, permettrait au Sénégal de pouvoir accélérer sa marche vers un développement plus harmonieux avec une vision globale de maximisation de nos futurs investissements pour un meilleur impact societal.

Nous devons également veiller à la viabilité environnementale et sociale pour préserver nos écosystèmes. Il apparaît dès lors l’impérieuse nécessité de veiller à une sanctuarisation écologique de certains espaces pour préserver l’environnement et préparer une bonne transition énergétique.

Enfin, le Sénégal doit travailler sans délai à la formation de sa jeunesse sur les différents métiers du pétrole et du gaz afin de pouvoir maîtriser le management de ces futures industries et les contours de la haute finance qui accompagne ces secteurs stratégiques.

C’est un impératif si nous voulons maîtriser le destin de nos ressources naturelles pour en bénéficier de façon prioritaire sur la base d’un partage équitable des retombées financières.

Babacar BA
Président Alternatives Citoyennes