François Hollande renonce à être candidat à l’élection présidentielle française, Manuel Valls arrive….

Dakarmidi – Fin du suspense. Alors que l’ouverture des dépôts des candidatures à la primaire initiée par le PS a débuté ce jeudi 1er décembre, François Hollande annonce à 20 heures, dans une allocution d’une dizaine de minutes depuis l’Elysée, qu’il renonce à briguer un second mandat présidentiel. C’est la première fois qu’un président en exercice de la Ve République renonce à briguer un second mandat. Le président français, François Hollande vient d’annoncer  la nouvelle citant « l’intérêt supérieur de la nation française ».

Séisme politique en France pourrait on dire car, depuis 1958, jamais un président en fonction n’a agi comme tel. Mais la décision reste majeure. François Hollande l’a prise il y a quelques minutes au perron de l’Elysée, ouvrant de fait la voix à Manuel Valls, et empêchant cette fissure ou flottement au sein du PS. Il y a quelques jours, Manuel Valls cherchait coûte que coûte à éviter la déroute à son parti et l’humiliation à François Hollande.

Aujourd’hui le jeu est plus que jamais ouvert au PS, entre Amnon, Valls, Montbourg et les autres candidats déclarés….. Ainsi la France, terre de liberté, a encore une fois montré à travers Hollande, qu’ elle restait fidèle aux racines même de la démocratie dans sa plus pure expression.

Pour rappel, en exercice depuis novembre 2013, François Hollande est le président de la République  le plus impopulaire depuis le début de la Ve République. Selon le baromètre IFOP, pour Le Journal du dimanche, le plus ancien de tous ceux que réalisent les instituts de sondage français, le chef de l’Etat ne recueille que 15 % de satisfaction, loin du précédent record détenu par François Mitterrand (22 % en décembre 1991, au cours de son second mandat).

La Rédaction