Économie : La Bid décaisse 47 milliards pour un projet de l’entrepreneuriat agricole au Sénégal

Dakarmidi – Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang a lancé, jeudi à Dakar, la deuxième phase du Programme de développement de domaines agricoles communautaires (PRODAC) consistant à construire quatre nouveaux DAC financés à hauteur de 47 milliards de francs CFA par la Banque islamique de développement (BID).

Elle a pour but de promouvoir l’emploi en milieu rural à travers le développement des moyens de production et le renforcement des compétences entrepreneuriales des producteurs agricoles et des jeunes ruraux. Ils y sont associés à travers le PRODAC (Programme des Domaines Agricoles communautaires.)

« Au total ce projet va permettre la création de plus de 30.000 emplois, la mise en place de 348 groupes d’entrepreneurs agricoles, le renforcement des capacités de plus de 30.000 entrepreneurs en matière de production et de gestion commerciale », a Mame Mbaye Niang.

Il a ajouté que le PRODAC va également favoriser la formation de plus de 90.000 jeunes en milieu rural inscrits dans des centres d’incubation en vue de mettre en place leur propre exploitation agricole.« La production attendue sera de 167.400 tonnes de produits agricoles (céréales et produits horticoles), 29.250 tonnes de produits de l’élevage (viande) et 6.000 tonnes de poisson ».

Selon M. Niang, « la question de la jeunesse constitue aujourd’hui, une préoccupation majeure pour tous les décideurs et tous les pays du monde, principalement, des pays en voie de développement ».Aussi, a-t-il ajouté, « le PRODAC constitue un des instruments majeurs de la stratégie de l’Etat pour promouvoir l’emploi des jeunes en milieu rural par l’entrepreneuriat agricole ».

La Rédaction