Drame : Cette policière tue sa fille de 3 ans pour une relations sexuelle avec son patron…

Dakarmidi – La policière Cassie Barker, originaire du Mississippi, est reconnue coupable du meurtre de sa fille de 3 ans, après l’avoir laisser mourir de chaud pendant quatre heures dans une voiture.

Cassie Barker, une ancienne policière de Long Beach, dans le Mississippi, a avoué lundi 18 mars, en larmes, qu’elle avait eu des relations sexuelles avec son superviseur alors que sa fille de 3 ans mourait de chaud dans sa voiture de patrouille, rapporte le Sun Herald. L’État a recommandé une peine de vingt ans d’emprisonnement, mais le juge a souhaité disposer de plus de temps pour examiner l’affaire. Quant au superviseur de 29 ans, il est initialement inculpé pour homicide involontaire.

Sa fille, Cheyenne, est morte le 30 septembre 2016, après que sa mère l’a laissée attachée dans un siège auto pendant quatre heures. Cassie était partie voir son superviseur de l’époque, Clark Ladner, chez lui. Malgré le climatiseur allumé dans la voiture, aucun air froid ne sortait. Quand Cassie est revenue à la voiture, Cheyenne était inconsciente. Lorsque la petite fille a été retrouvée, les autorités ont indiqué que la température de son corps était de 37 degrés.

« Je l’imagine en train de souffrir »
Le père de Cheyenne, Ryan Hyer, a été scandalisé par la mort de sa fille : « Chaque fois que je ferme les yeux, je l’imagine en train de souffrir, puis allongée dans ce cercueil. Je la vois sourire et rire dans ma tête. Mais je suppose que ce sourire et ce rire se sont transformés en douleur et en souffrance. C’est une image que je ne veux pas voir, mais je n’arrive pas à m’en débarrasser. » Il était également surpris d’apprendre que ce n’était pas la première fois que Cassie laissait leur enfant sans surveillance dans une voiture.

Lorsque les policiers de Long Beach ont appris les événements entourant la mort de Cheyenne, ils ont exprimé leur indignation et leur tristesse face aux actes de leurs anciens collègues. Depuis le décès de sa fille, un examen psychologique a montré que Cassie souffrait du syndrome de stress post-traumatique attribué au traumatisme de son enfance et au décès de sa fille, mais suffisamment apte pour être jugée.

Une fillette de 3 ans est restée quatre heures enfermée dans une voiture tandis que sa mère, policière, couchait avec son supérieur hiérarchique, chez lui.

Septembre 2016, Cassie Barker, 27 ans, finit son service au Long Beach Police Department dans le Mississippi. Cassie a rendez-vous avec son supérieur hiérarchique, le Sergent Clark Ladner. Elle laisse sa fille Cheyenne, 3 ans, attachée à l’arrière de sa voiture de patrouille le temps de son rendez-vous qui est en fait un rencart sexuel.

Cassie est restée quatre heures chez Clark. Elle a expliqué aux autorités qu’elle s’était endormie après l’amour. Clark, lui, avait pris un somnifère et a dit qu’il ne savait pas que la fille de Cassie se trouvait dans la voiture.

Ce jour-là, les températures atteignaient les 40 degrés dans la région. Cheyenne est décédée pendant que sa mère couchait avec son chef. Quand Cassie est retournée à sa voiture, sa fille avait déjà perdu connaissance. L’enfant a été déclarée morte à l’hôpital. Son corps avait atteint la température de 41 degrés.

Cassie Barker est actuellement jugée. Elle a plaidé coupable lundi d’homicide par négligence. Elle encourt jusqu’à 20 ans de prison. Ce n’était pas la première fois que Cassie laissait sa fillette dans une voiture, sans surveillance. C’était déjà arrivé en avril 2015, elle était alors partie faire du shopping. Un passant avait prévenu la police et les responsables de la protection de l’enfance avait temporairement arrêté la mère. Cassie Barker avait alors été suspendue de la police de Long Beach pendant une semaine.

Elle sera fixée sur son sort le 1er avril prochain.

VOTRE IMPRESSIO