Contrat entre Moussa Diop et Moussa Diop : Le DG de DDD s’explique et sert une réponse salée à Moustapha Diakhaté

Dakarmidi – L’affaire a fait le tour de la toile. Le contrat passé entre le président de l’Alternance générationnelle/Jotna et la société Dakar Dem Dikk (DDD) a défrayé la chronique. Mais selon Me Moussa Diop, il n’y a pas quoi fouetter un chat, dès l’instant que juridiquement, le contrat est valable et ne souffre d’aucun conflit d’intérêts. Dans un entretien avec « EnQuête », l’allié du Président Macky Sall, donne des éclaircis et répond aussi à Moustapha Diakhaté qui l’accusait de salir la gouvernance sobre et vertueuse voulue par le Président Sall.

« DDD loue ses bus à qui peut. Il n’est pas dit dans ses statuts qu’il faut louer à telle catégorie de personnes et refuser à d’autres. Elle loue à qui peut et qui respecte les conditions. Ag/Jotna est une association qui fait de la politique, qui vient louer des bus à DDD. Le contrat, c’est entre Ag/Jotna et DDD. Ag/Jotna, dans ses statuts, la seule personne qui l’engage juridiquement vis-à-vis de l’extérieur, c’est le président du parti. C’est moi. Il se trouve que je suis le Directeur général de DDD et aucun bus de cette société ne peut sortir sans ma signature, justifie Me Moussa Diop.

Le Directeur de Dakar Dem Dikk se veut clair « Le contrat entre DDD et l’extérieur, c’est moi qui le signe. Un contrat de DDD ficelé sans ma signature n’est pas valable. Ag/Jotna ne peut jamais signer un contrat sans mon aval. Juridiquement, tout le monde est d’accord que le contrat est valable. C’est moi qui ai publié le contrat. S’il n’y avait pas transparence, pensez-vous que je l’aurais fait ? On ne m’a pas forcé. Vous n’avez jamais entendu quelqu’un dire où sont les contrats ? Mais dans tout cela, c’est DDD qui a gagné ».

A Moustapha Diakhaté président du groupe parlementaire « benno bokk yakaar » Moussa Diop dira « Je préfère vraiment ne pas répondre à ce monsieur. Il n’a qu’à nous montrer où se situe sa base politique. Moi, j’ai montré que j’avais une base. Sans même être de Dakar, j’ai rempli la place de l’Obélisque alors que des dakarois n’arrivent pas à le faire. Ensuite, je lui répondrai. Je n’ai rien fait qui puisse entacher la gouvernance sobre et vertueuse voulue par le Président ».

La Rédaction