Affaire Khalifa Sall : l’avocat de l’Etat souligne que les conseils du maire de Dakar ont peur d’aller en procès

Dakarmidi – L’avocat de l’Etat du Sénégal dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Me Baboucar Cissé, reste convaincu que les avocats de Monsieur Khalifa Ababacar Sall, veulent retarder le dossier jusqu’après les législatives. Selon lui, ces derniers n’osent pas aller en procès c’est pourquoi ils essayent de gagner du temps.

« Le dossier est encore en instruction. Ce n’est pas un litige. Et la chambre d’accusation est là pour annuler les actes d’instruction. Or, le rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige) n’est pas un acte d’instruction. Ils (avocats) n’osent pas aller en procès. Donc, on se dit qu’on essaye de gagner du temps. Mais c’est de bonne guerre. J’estime que cette stratégie est inadéquate. Elle est à la limite, maladroite. S’ils estiment que leur client n’est pas coupable, la juridiction de jugement le dira », a déclaré l’avocat dans le journal Enquête.

Me Boubacar Cissé pense « que les avocats du maire de Dakar, veulent que leur client soit en prison jusqu’après les élections législatives ».  Mais a l’en croire, « cela ne change en rien que le maire de Dakar reste en prison ou jugé avant les prochaines élections. Ce parce qu’il y a la présomption d’innocence, il est toujours  présumé innocent jusqu’à ce qu’une décision définitive soit prononcée ».

La Rédaction