Abdou Khafor Touré : « Macky va incontestablement passer au premier tour avec 58 à 60% »

Dakarmidi- Abdou Khafor Touré donne Macky Sall vainqueur de l’élection présidentielle de 2019 avec au moins 58% des suffrages. L’ancien libéral, aujourd’hui responsable à l’Apr, nommé récemment Directeur général de la Compagnie Générale Immobilière du Sahel, est convaincu qu’il n’existe pas de forces capables de mettre en danger la candidature de Macky Sall. Il a fait la déclaration dans un entretien que avec Seneweb.

Seneweb : Vous attendiez-vous à ces désistements de candidats déclarés à l’élection présidentielle 2019 ?
Ab
dou Khafor Touré : Cette cascade de désistements de candidats déclarés à l’élection présidentielle n’est pas une surprise. C’est la preuve que le système du parrainage citoyen introduit dans la législation sénégalaise est une excellente chose. Parce que la démocratie n’est pas l’anarchie, et la liberté d’expression n’est pas celle de calomnier, ni celle de l’affabulation.

Il faut assainir et rationaliser le jeu politique sénégalais. Il y’a beaucoup de personnes qui s’investissent en politique et qui sont des entrepreneurs, sans aucun projet présidentiel, encore moins de programme. Les partis politiques n’existent que de nom. Ces gens qui se sont retirés de la course n’étaient pas sérieux en réalité.

Ne craignez-vous qu’une coalition de l’opposition ne fragilise Macky Sall en 2019 ?
La politique c’est l’appréciation de la réalité du terrain. Sur cette base et sur la perception des Sénégalais, les chances de l’opposition sénégalaise pour la prochaine élection présidentielle sont nulles. Parce que le Président Macky Sall a deux longueurs d’avance sur ces opposants. Ils sont incapables de rattraper ce qu’ils ont perdu comme retard ces deux prochains mois. Le cap, l’espérance et la perspective de Macky Sall sont très clairs.

Les Sénégalais ne sont pas dupes. Nous avons une cohorte d’opposants sans programme, sans vision, ni cap. Ces opposants n’arrivent à s’entendre sur rien. C’est des égos hypertrophiés, la désunion, l’absence de cadre unique de combat. Il n’existe pas une force capable de mettre en danger la candidature du Président Macky Sall en 2019.

« Les chances de l’opposition sénégalaise pour la prochaine élection présidentielle sont nulles »

Aujourd’hui avec l’apport du Parti Socialiste, la Ld, l’Afp, des segments extrêmement importants de la famille libérale, avec cette candidature consensuelle qui transcende les idéaux, les frontières partisanes, avoir la capacité, le génie politique de construire cette majorité plurielle a démontré à suffisance que le Président Macky Sall est intéressé par les Sénégalais. Il est aussi intéressé à rassembler toutes les compétences et toutes les énergies positives au service du Sénégal.

Selon vous Khalifa Sall et Karim Wade ont-ils des chances de participer comme candidats à l’élection présidentielle prochaine ?
Nous sommes dans un État de droit régi par des lois et règlements. Le cas de Karim Wade est différent de celui de Khalifa Sall. Mais il s’agit de deux cas réglés par la justice. Il n’y a pas à transposer ces cas judiciaires dans la politique. De toute façon, Khalifa Sall sera fixé le 3 janvier prochain. Quant à Karim Wade, il faut savoir que le code électoral est très clair. L’article L57 dit qu’il faut être électeur pour être candidat à l’élection présidentielle. En vérité, Khalifa et Karim ne croient pas eux-mêmes à leurs candidatures.

Compte tenu de la situation politique et sociale actuelle, êtes-vous toujours certain que votre candidat Macky Sall puisse gagner la présidentielle au premier tour ?
Macky Sall a travaillé depuis longtemps pour avoir une majorité forte, pour avoir un ancrage social et sociologique large. Le Président va passer incontestablement au premier tour à l’élection présidentielle du 24 février prochain. Si on analyse des législatives dernières à aujourd’hui, la coalition majoritaire, encore que ce n’était pas une élection présidentielle, avait presque 50% des suffrages.

Aujourd’hui, il y’a cette désagrégation de l’opposition alors que se renforce la candidature du Président Macky Sall. Et sur les quarante-sept listes des dernières élections, vingt à vingt-sept ont rejoint le Président Macky Sall. Avec la force politique bâti autour de lui, Macky Sall va incontestablement passer au premier tour, avec 58 à 60%.

seneweb