​Information de dernière minute sur l’ affaire de la dame ligotée et violentée à Sacré Coeur

Et de trois. L’affaire de la dame qui a été ligotée et filmée à Sacré-Cœur a encore été renvoyée au 14 août. Prise pour une voleuse, ses bourreaux l’ont humilié en lui faisant des attouchements tout en filmant la scène. La vidéo, balancée sur la toile avait provoqué une vague de colère des Sénégalais qui avaient poussé les autorités à se saisir de cette affaire et à alpaguer les trois mis en cause.

Ibou  Thiaw, Moussa Diallo, Babacar Ndiaye. Ce sont les noms des  trois personnes interpellées dans l’affaire de la présumée voleuse à Sacré-Cœur, ligotée, filmée et ayant subi des attouchements sexuels. Poursuivis pour Collecte illicite de données personnelles, attentat à la pudeur avec violence outrage publique à la pudeur, leur procès a été renvoyé pour la troisième fois. Le tribunal des flagrants délits de Dakar, à la demande de l’avocate de la victime, Me Ndeye Fatou Touré, a renvoyé le procès au 14 août 2020. Pour faire comparaître Awa Camara et sa maman Yacine Diagne l’avocate a demandé le renvoi. seront jugées, ce vendredi, au tribunal des flagrants délits de Dakar. Rappelons que sont père avait produit, à la police de Dieupeul, les documents prouvant qu’elle ne jouit pas de toute ses facultés mentales. C’est pourquoi, les flics l’avaient relâché.

Ces faits avaient défrayé la chronique et fait naître une vague de colère chez les Sénégalais. Les Sénégalais s’étaient indignés de voir dans une vidéo publiée par Seydi Gassama de l’amnésie, une femme se faire humilier, maintenue à terre et ligotée des pieds et des mains derrière par deux hommes et procédant à des attouchements en lui tripotant les seins. La scène, très choquante, a fait le tour des réseaux sociaux, suscitant de nombreux commentaires indignés. De vives réactions des organismes de respect de la dignité humaine telles que Amnesty, Jamra ou encore l’Association des Juristes du Sénégal o ne été enregistrées. Et ils  ont pris cette affaire en main, alertant par la même occasion les les autorités. Deux des trois auteurs de ces faits ont été arrêtés par la Police de Dieuppeul. Le troisième est en cavale. Activement recherché par les forces de l’ordre, il est finalement tombé entre les mailles des limiers.