Mali:  » La France est derrière les décisions de IBK » Imam Mahmoud Dicko

“La France est derrière les décisions de IBK. Nous ne voulons plus de Boubou Cissé comme premier ministre. Boubou Cissé n’est pas avec la majorité, il n’est pas avec l’opposition, encore moins la société civile”, déclare Imam Mahmoud Dicko, ce dimanche lors d’une conférence de presse

Selon Imam Dicko, le Mouvement du 5 juin et les Maliens sont déterminés, ils n’ont pas peur et ils ne vont pas reculer. “Je ne suis pas un ennemi de la France, mais la France doit nous respecter et nous devons du respect à la France”, ajoute-t-il.

Pour rappel, le Mouvement du 5 juin une coalition d’opposants, de chefs religieux et de membres de la société civile réclame le départ du président malien, au pouvoir depuis 2013. Et le weekend du 10 juillet, une manifestation a dégénéré en trois jours de troubles meurtriers, faisant 11 morts.