Mali: La Cedeao presse la junte pour une transition civile

Dans une déclaration faite à l’issue d’un sommet extraordinaire, ce vendredi 28 août, consacré exclusivement à la crise malienne, ils ont demandé aux responsables du Comité national du salut du peuple (Cnsp) « d’engager une transition civile immédiatement en concertation avec la Cour constitutionnelle ». Ce, pour une durée de 12 mois. 
A ce titre, la Cedeao a, entre autres, exige « la nomination d’un président de transition ». Mais, « cette personnalité civile et reconnue, ne sera pas candidat lors de la prochaine élection présidentielle ».
Mais, précisent les chefs d’Etat et de gouvernement de l’institution régionale, « aucune structure militaire ne devrait être au-dessus du président de transition ».