USA : La police américaine s’agenouille, demande pardon et rend hommage à Georges Floyd…

La mort lundi de Georges Floyd, un noir-américain de 46 ans plaqué au sol par un agent de police qui a maintenu son genou sur son cou pendant de longues minutes, a indigné les Etats-Unis, en proie depuis, à de violentes émeutes.

Des policiers américains noirs et blancs ont mis un genou à terre, pour dénoncer les violences policières faites contre les Afro-américains et rendre hommage à Georges Floyd, ce dimanche aux Etats-Unis.

Pour rappel, lundi 25 mai, dans la soirée, Georges Floyd a été arrêté par la police de Minneapolis, dans l’Etat du Minnesota, qui le soupçonnait d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. La scène, filmée pendant dix minutes par une passante sur Facebook Live, montre la victime plaquée au sol sur le ventre par un policier qui l’immobilise avec un genou sur le cou

Un porte-parole de la police a affirmé lundi soir que l’homme, qui semblait ivre ou drogué, avait résisté à son interpellation par les agents appelés pour un délit mineur. C’est après l’avoir menotté que l’agent a réalisé que le suspect souffrait d’une détresse médicale et appelé une ambulance. L’homme a été transporté dans un hôpital où il est décédé peu après.