Un diplomate sénégalais accusé de crime sexuel en Gambie sur une « handicapée mentale » de 17 ans

Lundi dernier, un diplomate du haut-commissariat du Sénégal en Gambie a été arrêté, détenu et accusé d’avoir souillé une jeune fille.

Le diplomate, âgé de 41 ans, est, en effet accusé d’avoir violé une jeune fille « handicapée mentale » de 17 ans qui réside dans la même enceinte que lui dans la région du Grand Banjul.

Le diplomate accusé détenu puis libéré…

Le diplomate accusé a été détenu au poste de police de Kairaba, mais des sources indiquent qu’il a été libéré depuis jeudi, conformément à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.
La mère de la jeune fille a expliqué au Standard comment le diplomate a attiré et violé sa fille pour seulement 20 Dalasi .

Le témoignage de la mère de la victime

« Parce qu’elle n’est pas saine d’esprit, cet homme ne lui donnerait rien de plus que 20 Dalasi (monnaie de la Gambie) pour toutes les rencontres. Je crois que c’était trois fois, mais ma fille n’a jamais consenti à ses avances.Ma fille dit que tout a commencé un jour où elle est allée chercher de l’eau à la borne-fontaine commune de l’enceinte. L’homme lui a dit d’aller dormir avec lui. L’homme l’a trompée. La première fois, c’était en décembre et il l’a forcée. Au début, elle avait peur de me le dire, mais après que je l’ai menacée, elle a tout révélé. Nous avons ensuite dénoncé l’homme à la police et il a été arrêté. Il a forcé ma fille unique à faire ces choses. Je veux que justice soit faite. Je veux que les autorités enquêtent sur cette affaire et tiennent cet homme pour responsable ».

La police gambienne  confirme le fait

Contacté pour confirmation, le porte-parole de la police ASP Lamine Ndiaye a déclaré que les enquêtes sur cette affaire étaient terminées. « Mais avant de pouvoir poursuivre cette affaire, nous devons passer par toutes les parties concernées et les consulter. Il y a des protocoles à suivre, surtout parce que cela implique un diplomate », a-t-il expliqué

Avec The Fatu Network