Sport Can Égypte 2019 : l’analyse de Alpha Bayla Guèye « Un match de football c’est sur le terrain….. »

Dakarmidi- C’est sur sa page Facebook que l’homme politique socialiste monsieur Alpha Baila Guèye, coordonnateur des cadres de BennoBokk Yakkar sur la défaite des lions qui espéraient gagner leur premier trophée de l’histoire :

 » Un match de football c’est sur le terrain. Il faut être alerte pour ne pas permettre à l’arbitre de te pénaliser autant. L’arbitre était camerounais, changer à la dernière minute. Il fallait l’apostropher avant le match( à la conférence de presse) pour lui faire savoir de manière subtile à lui à la Caf nos attentes et qu’on l’avait à l’oeil. Sur le match le Sénégal a été lésé dans plusieurs situations. Le latéral gauche algérien méritait un rouge direct pour avoir donné un coup de pied à Ismaël sarr. Au lieu de protester du banc de touche et sur le terrain de manière énergique, le premier joueur sénégalais qui est apparu devant l’arbitre avait le sourire alors que son coéquipier se tordait de douleurs. Le penalty sur Ismaëla Sarr méritait aussi de l’arbitre d’aller vérifiait le VAR car le défenseur algérien n’a pas touché le ballon mais bien le joueur. Sur cette action aussi pas de protestations vigoureuses. Sans compter les nombreuses fautes algériens de la première mi-temps et la volonté perceptible des algériens de tuer le match avec la complicité de l’arbitre. 30 seconde pour exécuter une touche. 30 seconde pour tirer un coup franc. Doublement des fautes de jeux alors alors que l’enchaînement de fautes dans un match doit être sanctionné. Je ne reviens pas sur la faute de main qui est justifiait uavait belle et bien penalty. Tout ça pour dire en delà du jeu et des talents. il faut du foula ak fayda pour gagner un match. L’exemple de la finale de la CAF est là, fraîche dans nos mémoires. Les marocains u WAC ont refusé le vol en s’arrêtant de jouant malgré que le président de la Caf soit descendu sur le terrain. Et le match sera rejouait. En résumé, pour gagner une coupe on doit nécessairement renforcer l’encadrement psychologique et plus sérieux. «