Restriction des visites de Khalifa Sall: « l’administration pénitentiaire apporte des précisions

Dakarmidi –  Dakarmidi – La restriction des visites du maire de Dakar Khalifa Sall à la prison de Rebeuss fait jaser certains compatriotes qui y voient une violation des droits élémentaires de l’édile de Dakar orchestrée par l’exécutif. L’Administration pénitentiaire, qui jusque-là a gardé le silence, est sortie de sa réserve. C’est à travers une conférence de presse tenue ce mercredi 24 mai que son Directeur, le Colonel Daouda Diop, a affirmé que les conditions de détention de Khalifa Sall ne souffrent d’aucune violation.

Face à la presse, la direction des prisons du Sénégal, est revenue sur les dispositions légales et réglementaires qui régissent à ce jour, les conditions de vie carcérale des détenus au sein de Rebeuss notamment, avec les dispositions traitant des relations entre les détenus et l’Administration pénitentiaire. Dans son raisonnement, le Colonel Diop, cite les articles 20, 229, 230, 231… du Code pénal où il est dit selon lui, que « les visites doivent avoir lieu au parloir, et selon la loi, les visites ont lieu uniquement deux fois dans la semaine alors que khalifa Sall en avait 4 avec 20 personnes par jour ».

Une manière pour lui, de montrer le traitement « exceptionnel » de Khalifa Sall à la Maison d’arrêt de Reubeuss. Concernant la restriction faite à khalifa Sall d’aller à la mosquée, à la bibliothèque ou à la salle télé, il répond « c’est juste par mesure de sécurité car, il y’a environs 2000 prisonniers dans le cachot et Monsieur Khalifa Sall est une personnalité dans ce pays. Il est le maire de la capitale du Sénégal et nous nous devons de veiller sur sa sécurité et c’est pour cette raison qu’on ne le laisse pas accéder à certains lieux ».

La Rédaction