Réduction de la caution présidentielle à 30 millions de Fcfa: La balle entre les mains de Aly Ngouile Ndiaye

Dakarmidi – A l’issue des discussions de la classe politique, il s’est dégagé que la caution pour la présidentielle doit être fixée à 30 millions de Fcfa, même si une minorité de partis a souhaité qu’elle soit retenue entre 10 et 15 millions.

« La caution devrait tourner autour de 30 millions. En tout cas c’est ce qui s’est dégagé des discussions. Nous allons saisir d’autres partis qui n’ont pas pris part aux concertations, nous allons arrêter le montant de la caution », affirme Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’intérieur et organisateur des élections.

La classe politique a discuté hier, mardi 3  juillet autour du ministre de l’intérieur du montant de la caution pour la présidentielle, à l’exception de l’opposition dite significative, les partis ont répondu massivement à l’invitation de Aly Ngouille Ndiaye.

Selon l’as, pour sa part, le mandataire de la mouvance présidentielle reste favorable au maintien de la caution à 30 millions de Fcfa. D’après Benoit Sambou, la caution a deux objectifs principaux. Il s’agit de constituer un filtre pour limiter le nombre de candidats et de faire participer les acteurs politiques aux frais d’organisation des élections.

« Certains demandent qu’on baisse encore la caution, mais il faut savoir que la caution n’est plus un filtre efficace, il y’a maintenant le parrainage, il faut qu’il sache que chaque parti doit contribuer à l’effort de guerre », a t-il dit.

La rédaction