Pétrole Sénégalais : Rebondissement, Woodside bloque la vente des actifs de Cairn Energy

L’entreprise australienne Woodside Petroleum a déclaré mardi qu’elle envisageait de bloquer la participation de la société russe Lukoil au projet pétrolier Sangomar, d’un montant de 4,2 milliards de dollars. Ce qu’elle pourrait faire en augmentant sa participation dans le premier développement pétrolier du Sénégal, rapporte Reuters.

Stratégie brandie pour annuler la vente

Melbourne – Woodside, propriétaire à 35% et opérateur du projet Sangomar, a le droit d’égaler l’offre de 400 millions de dollars de Lukoil pour acheter les 40% d’intérêts de Cairn Energy dans la zone contractuelle de Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep (RSSD) au large du Sénégal. L’offre de Lukoil a été annoncée lundi.

Woodside avait précédemment déclaré pouvoir envisager d’augmenter sa participation dans le projet de Sangomar, si ses partenaires, dont l’australien FAR Ltd, mettaient en vente leurs participations dans la coentreprise. “Woodside considérera toutes ses options”, a déclaré mardi une porte-parole de l’entreprise.

Lukoil sanctionnée…

Elle a déclaré que l’accord de Lukoil pour le rachat des actifs de Cairn Energy au Sénégal était “soumis à la coentreprise (JV) et aux approbations du gouvernement”.
Lukoil figure sur une liste américaine d’entreprises russes sanctionnées, notamment pour des transactions liées à des projets pétroliers en eaux profondes.

…Aux Etats-Unis…

“Nous pensons que Woodside est intéressée par l’augmentation de sa participation dans Sangomar et pourrait préférer une composition différente de la JV, et donc chercher à obtenir des droits pour anticiper ou contester la vente”, a déclaré Saul Kavonic, analyste au Crédit Suisse.

…Woodside silencieuse

Woodside n’a pas eu de commentaire sur la question de savoir si l’inscription de Lukoil sur la liste américaine des entreprises russes sanctionnées aurait un impact sur la coentreprise.
Les analystes ont déclaré que Cairn a obtenu de Lukoil un prix plus élevé que prévu pour sa participation dans le développement pétrolier sénégalais.

La FAR dans des difficultés indécise

La FAR cherche également à vendre tout ou partie de sa participation de 15 % dans Sangomar, n’ayant pas été en mesure d’obtenir un financement pour sa part du projet. Elle a déclaré que sa participation avait suscité un bon intérêt.

“Tout va bien en ce moment”, a déclaré la porte-parole des FAR mardi. Elle a refusé de dire quand le FAR pourrait sceller une vente ou si Lukoil était impliquée dans le processus.

C’est quoi donc le RSSD ?

Le projet RSSD est mis en œuvre dans le cadre d’un accord de partage de la production. Woodside est l’opérateur du projet avec une participation de 35%. Les autres participants sont FAR (15 %) et la société d’État Petrosen (10 %).