Par considération à Monsieur Idrissa Seck, en référence à la teneur de ses citations coraniques, fort corrélées et ajustées au contexte politico-économique (PREMIERE PARTIE)

Dakarmidi – Base de référence du titre : «Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité ». Extrait du Saint Coran Sourate 2(La vache) Verset 42.

Mise à niveau:
L’auteur, ici-bas identifié, souligne en attestant qu’il ne connait Idrissa Seck, cet ancien premier ministre à l’ambition justifiée de Président de la République du Sénégal, dès le 24 février 2019 ; que d’Adam et d’Eve :
– Ne l’ayant jamais approché physiquement de prés ou de loin.
– Non plus par relation épistolaire ou autre forme de contact fut ce par intermédiaire.
– Je ne lui ai jamais serré la main pour des salutations d’usage ou protocolaire.
– Je ne suis point dans son cercle politique voire proche collaborateur.
– Encore moins au nombre de personne que, Idrissa Seck reconnaitrait singulièrement de par le visage.
– Toutefois nous partageons sans pour autant nous fréquenter le statut de talibé mouride.

Avant propos :
Dés lors, les lignes qui suivent n’arborent point une démarche de marketing politique à visage humain au bénéfice de la personne. Bien au contraire, j’ai imbibé ma pointe traçante d’encre indélébile et revêtu ma plume pour relater des faits et actes posés par Idrissa Seck dans un domaine qui m’enchante : le Saint Coran.
Les citations tirées du Saint Livre pour illustrer ses propos ou discours de tout genre et en toute occasion publique sont une prouesse littéraire et culture islamique sans commune mesure. C’est le crédo de Monsieur Idrissa Seck, un homme multidimensionnel, n’en déplaisent les autres. Laquelle station de référence qui sied à son parcours atavique, singulier et particulier dans diverses facettes dépassent ou échappent à l’entendement de tout néophyte.

S’agissant de la portée et de la teneur des versets coraniques, Monsieur Idrissa Seck s’en illustre gaiement. Cette stratégie de communication dont il a le secret divin et qu’il véhicule allégrement est connue de tout le peuple sénégalais nonobstant le clan où l’on se situe. Peu importe les appréciations de rares Sénégalais encore nostalgiques de la pensée des tenants de l’école classique du siècle des lumières .Laquelle doctrine coloniale fut un mouvement littéraire et culturel lancé en Europe au 17eme siècle avec un but noble dépasser l’obscurantisme et promouvoir les connaissances.

Jadis, des philosophes et des intellectuels encourageaient la science par l’échange intellectuelle, s’opposant à la superstition, à l’intolérance et aux abus des églises et des Etats. Montesquieu-Diderot-Voltaire-Jean jacques Rousseau –D’Alembert en étaient les fondateurs et animateurs Chevronnés.

-Monsieur Idrissa Seck s’évertue à la lecture du Saint Coran et nous gratifie de la quintessence des versets ; véritable approche pédagogique de la lecture du Saint Coran.
«Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu’accroître la perdition des injustes”.Extrait du saint coran sourate 17(le voyage nocturne) verset 82.

Le titre du texte si insolite trouve ses fondamentaux et argumentaires dans quatre éléments d’appui- d’appréciation. Lesquelles justifications et démonstrations vous seront livrées preuve à l’appui, en quatre parties distinctes et quotidiennement. Les TICS aidant.

Serigne Saliou Fall,
Consultant international en Management de projet-Expert en Finance. Personne morale de la Daara liggey Jaamou Yalla (DLJY)

La rédaction