Ousmane Sonko ou l’incarnation parfaite de la populiste Marine LE PEN et de l’extrémisme avéré de la droite dure italienne (Par Mouhamed Koudo)

Dakarmidi – Ousmane Sonko est l’incarnation parfaite de la populiste Marine LE PEN et l’extrémisme avéré de la droite dure italienne. Un véritable problème idéologique se pose donc, incontestablement, avec Ousmane Sonko.

Beaucoup l’ignore encore, même ses propres partisans, que Ousmane Sonko tire directement sa source idéologique de la droite dure Polonaise et Hongroise. Cette droite qui inspire Ousmane Sonko partage le même socle que le Front National en France, le mouvement 5 étoiles en Italie ou la gauche radicale en gréce.

Ce socle idéologique constitue un véritable cocktail explosif dans toutes les sociétés où il s’etend car basé sur le rejet de l’étranger, la fermeture des frontiéres et un nationalisme utopique dans un monde globalisé.

Le plan de communication de Ousmane Sonko est articulé autour de tous les mots clés qui déterminent le populisme et l’extrémisme, à savoir, « anti-systéme », « victimisation », « l’exaltation des valeurs », « retour de l’autoritarisme », « les étrangers sont la source du mal »,« révision des frontières » etc

Malheureusement, les quelques jeunes qui sont séduits par le discours de Ousmane Sonko ignorent que ce dernier a bâti l’antichambre du totalitarisme ainsi donc la démocratie doit disparaître.

L’attitude politique du leader de Pastef est réfléchie et vise à diviser le peuple en 2, voulant faire ainsi donc de notre devise nationale, 2 peuples, 2 but(s) et 2 foi(s). Cette tentative est vouée à l’échec car le Sénégal restera Un peuple, avec Un but et Une foi.

Certains membres de Pastef, chargés inconsciemment de faire l’apologie de cette idéologie, en sourdine, dénoncent parfois l’utopie dans laquelle Ousmane Sonko veut bâtir une nouvelle société, où ceux qui sont diplômés regarderons de haut ceux qui ne le sont pas, où ceux qui bénéficient actuellement de l’aide public pour sortir de la pauvreté seront considérés comme des assistés fénéants, où l’égalité des chances ne sera que secondaire et laissera place qu’à la promotion d’une certaine élite, bref diviser la société et creuser les inégalités.

Cela étant dit, nous réalisons que le plan de Ousmane Sonko et le danger qu’il représente ne devrait pas prospérer au Sénégal. Car, tous les populistes qui ont pris le pouvoir dans le monde ont plongé leur pays dans une instabilité politique, économique et sociale. C’est le cas du Royaume Unis avec le Brexit, coût de ce futur divorce avec l’Union Européenne, plus de 40 Milliards d’Euros, en plus des milliers de perte d’emplois et d’investisseurs. C’est aussi le Cas en Italie avec une instabilité économique matérialisée par des blocages et interrogations budgétaires et autres. Sans oublier, la violence inouie qu’exerce la hongrie sur les migrants (étrangers), le rejet des étrangers en France par Marine le PEN, etc

Si l’on s’en tient au Sénégal, Pastef est un parti d’extrême-droite. Son Leader est inspiré par les populistes radicaux connus à travers le monde pour leur haine de l’étranger et la démogagie de leurs discours politiques.

Au regard de tout ce qui précéde, la jeunesse consciente, patriote et défenseuse des valeurs républicaines, mettra à nu ce plan de Ousmane Sonko qui vise à diviser le peuple pour régner et fera preuve de pragmatisme pour écarter cette candidature farfelue.

Mouhamed Koudo
Membre Horizon2020

1 COMMENTAIRE

  1. Marine le pen comparaît à Sonko on est vraiment dans la décadence dans les torchons sénégalais.

Comments are closed.