Nouvelle mariée, elle tente de rejoindre son époux et finit en prison

La mesure interdisant la mobilité interurbaine, découlant de l’Arrêté du ministère des Transports terrestres, pour contenir la propagation du Covid-19, a connu sa victime la plus insolite à Louga. A la faveur d’une traque soutenue à l’actif des forces de sécurité, une dizaine de personnes qui ont tenté de braver l’interdit, ont fini dans la Chambre de la sûreté du commissariat central. Et dans le lot, une dame fraîchement mariée, qui voulait rejoindre le domicile conjugal la veille de la fête de la Korité. Selon L’Observateur, elle avait choisi de voyager clandestinement à bord d’un taxi bagages. Démasquée, elle a fini en détention