Nigeria: Buhari met en doute la victoire de son principal rival aux primaires

Dakarmidi – Le président nigérian Muhammadu Buhari a jugé dimanche « suspecte » l‘élection ce week-end d’Atiku Abubakar comme candidat présidentiel du principal parti d’opposition, mettant en doute son honnêteté.

“Nous souhaitons féliciter son Excellence Alhaji Atiku Abubakar pour son émergence comme candidat du PDP (Parti démocratique du peuple, ndlr) dans le cadre de la prochaine élection présidentielle de 2019”, a affirmé le président dans un communiqué.

“Cependant, nous notons avec intérêt tous les rapports dans les médias faisant état d’achats massifs de voix aux primaires du PDP (en particulier avec des devises étrangères)”, a-t-il poursuivi.

“Les affirmations selon lesquelles le processus qui lui a permis d‘être candidat du PDP était libre, juste et transparent sont dès lors suspectes”, ajoute le communiqué. “On peut se demander ce que ferait un tel candidat avec des fonds publics”.

Selon le communiqué, les Nigérians ont désormais le choix “entre un candidat avec un passif rempli de crises de crédibilité, d’allégations de corruption accablantes ici et à l’étranger, et un autre candidat, le président en exercice, avec un bilan sans tache dans ses fonctions publiques”.

Selon africanews, le président Buhari a été désigné samedi par le parti au pouvoir, le Congrès des progressistes (APC), au terme d’une primaire sans enjeu à Abuja, puisqu’il était seul en lice pour briguer un second mandat à la présidentielle prévue en février 2019.

La compétition fut en revanche féroce au sein du principal parti d’opposition, le Parti démocratique du peuple (PDP), qui a vu s’affronter douze candidats lors de la convention nationale organisée ce week-end dans la ville pétrolière de Port Harcourt, dans le sud-est du Nigeria.

Mais le candidat Atiku Abubakar a finalement gagné avec une large avance (1.532 voix) sur son principal rival, le gouverneur de l’Etat de Sokoto (nord) Aminu Tambuwal, qui a obtenu 693 voix.

Afp

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom