Monsieur le Président Macky Sall, Arrêtez le show au palais ou bien rouvrez nos mosquées et nos Églises

Au moment où le Secrétaire général des Nations unies lance l’alerte pour conscientiser les États suspendus sous la menace virale et mortelle du Coronavirus Covid 19, certains pays comme le nôtre banalisent au quotidien les mesures préconisées par les personnels soignants du monde entier .

Le président Macky Sall s’est au tout début engagé dans un élan républicain pour barrer la route au Covid 19 , mais la montagne accoucha d’une souris dès les premières heures du combat.

Tout semblait sérieux au début avec l’implication des khalifes Généreux et de l’église.

Ce qui a été interdit au peuple avec le décret instituant l’Etat d’urgence au Sénégal assorti d’un couvre feu n’était en réalité qu’ un contre feu pour le triomphe sans périls de la politique politicienne .

La pagaille s’est emparée du palais et la bousculade échevelée dans les lambris du palais signait l’acte de décès du respect des mesures sanitaires prises par l’Etat du Sénégal.

Si d’aucuns refusaient de se laver les mains à l’entrée du palais, d’autres trouvaient inutile de garder la distance en répondant en groupes et rangs serrés de cinq à neuf personnes face au Président de la république menacé lui même.
Monsieur le Président, avez vous fait l’objet de test au Covid 19 à l’issu des audiences marathon ???.

A mon humble avis , le Président de la république face à la propagation du Covid 19 , a raté l’occasion de s’inscrire dans le temps de l’action et de sortir des crises durables.

Mettre en avant la consultation quotidienne et permanente avec les personnels de santé était la seule dynamique adaptée au contexte pour recevoir au palais .

La logique voudrait que le palais soit transformer en hopital pour barrer la route au Covid 19 , et non en Grand théâtre.

Le premier Ministre français Edouard Philippe ne peut etre plus explicite et dira même face à l’ampleur des dégâts déjà causés par le covid 19 :  » le combat ne fait commencer » .

Le combat dépasse la mise en scène et les slogans creux .

A mon avis , nous devons inscrire dans le sérieux et la durabilité.

Nous devons au devoir de démontrer pourquoi nos mosquées et nos églises sont fermées.

Si de telles rassemblements et de telles réunions sont organisées dans le palais, alors pourquoi la nécessité de fermer Masalikal Jinane et encore Touba ?
Pourquoi fermer nos églises et nos lieux de prières et dévotions qui riment avec SERIEUX .

Pour vaincre le covid 19 , il nous faut du SERIEUX .

A défaut Monsieur le Président , laissez les citoyens à leur sort , les solutions ne se trouvent point dans le SHOW.

Signé
Le président
Abdoulaye Mamadou Guissé
Secrétaire général National du parti politique Mcss Fulla ak Fayda.