Meutre de Amadou Mballo: L’Ajms s’indigne et réclame justice

Dakarmidi – L’Association des journalistes en migration et sécurité (Ajms) s’indigne après la mort d’Amadou Mballo, un Sénégalais assassiné « dans les conditions les plus atroces en Libye », le mercredi 24 octobre dernier. Selon Daouda Gbaya et ses confrères, « la victime, originaire de Kolda, a été sauvagement tuée par son patron qui aurait ensuite jeté son corps dans la rue ».

« Cet acte est d’autant plus ignoble que la victime, âgée d’une trentaine d’années, n’a fait que réclamer son argent à son patron. Car, après 4 ans passés en Libye, il avait décidé de rentrer au bercail. Mais son bourreau a non seulement refusé de lui remettre son dû, mais a décidé de lui ôter sa vie sans aucune raison », rapporte l’association. L’Ajms précise qu’Amadou Mballo laisse derrière lui deux femmes et un enfant restés dans le village de Sara Sounkara (Kolda).

…Au-delà de l’indignation devant cet énième acte barbare commis sur nos compatriotes vivant à l’étranger, l’Ajms demande à l’Etat du Sénégal de prendre toutes ses responsabilités. « Trop, c’est trop ! », martèlent ces défenseurs des migrants qui exigent que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que le coupable soit sévèrement sanctionné.

Selon l’Ajms, il est temps de mettre fin aux pseudos enquêtes qui n’aboutissent jamais à rien. Pour finir, l’Ajms fait savoir qu’elle se réserve le droit de porter plainte contre X, en concertation avec la famille de la victime, afin que ce drame ne puisse pas connaitre le même sort que les précédents.

Avec Enquêteplus

La rédaction