Me El Hadji Diouf sur le parrainage : « Le pouvoir sera jugé… le Sénégal vit une dictature parlementaire »