Mascarade électorale en Guinée : déjà 6 morts au cours de cette journée

Protestors clash with anti-riot police in a street in Conakry on March 13, 2018 during a demonstration against Guinea's President. Demonstrators erected roadblocks and set fire to tyres, during a protest against Guinea's President. / AFP PHOTO / CELLOU BINANI

On dénombre 6 morts comme bilan provisoire des assassinats au cours de la journée.

Boubacar Barry dit « Brother », et El hadj Nassouroulaye Diallo ont été tués à Cosa. Hafiziou Diallo a quant à lui trouvé à la mort à Hamdallaye, tandis que Thierno Ibrahima lui a été tué à Kakimbo. Mamadou Oury Diallo, âgé de 23 ans a quant à lui été tué à Dares Salam, dans la commune de Ratoma. A Wanindara, le sang a également coulé ce dimanche 22 mars 2020. Hamidou était chauffeur. Il a été tué dans ce quartier de la haute banlieue de Conakry.

La dernière victime à être recensée pour le moment est une jeune dame du nom de Issa Yéro. Elle a été tuée à Ansoumania, dans la préfecture de Dubréka.

Laisser un commentaire