Magal de Touba 2018: l’Etat et le comité d’organisation au coeur des préparatifs

Dakarmidi – Toutes les mesures sécuritaires et sanitaires sont prises par les autorités étatiques et le comité d’organisation du Grand Magal de Touba pour la réussite de cet événement religieux qui commémore le départ en exil au Gabon du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.
Les différentes parties impliquées dans la préparation de cette manifestation en ont donné l’assurance hier, jeudi 4 octobre 2018, lors d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, et le comité d’organisation.
Selon l’Aps, sur les plans de la sécurité, de la circulation et du transport, des mesures ont été prises pour assurer la protection des personnes. La police, la gendarmerie, les sapeurs pompiers et les services de l’urbanisme ont été ainsi mobilisés pour la réussite de l’événement.
Les représentants des forces de l’ordre qui ont pris part à la rencontre, ont promis un renforcement de leurs effectifs sur le terrain, en vue d’une meilleure protection des pèlerins.
Elles assurent qu’un plan de circulation sera mis en place et que près de 6000 laissez-passer seront confectionnés.
Concernant les volets santé, hygiène et cadre de vie, 124 postes médicaux avancés et centres de santé seront installés et plus de 3900 agents de santé déployés dans la ville sainte.
Près de 150 agents des services de l’hygiène à bord de 20 véhicules seront aussi déployés pour pulveriser la grande mosquée et les sites d’hébergement, et pour le contrôle des denrées.
Une cinquantaine de toilettes mobiles et camions de vidange des fosses septiques seront mis en place.
S’agissant de la fourniture de l’eau, plus de 20 000 m3 seront disponibles à Touba en plus de l’entretien et de l’extension du réseau hydraulique.
La SENELEC promet de mettre la zone hors délestage un mois avant et un mois après le Magal.
Pour le volet communication et télécommunications, un espace presse sera mis à la disposition des journalistes. Des activités de sensibilisations seront par ailleurs organisées. Les opérateurs de téléphonie qui ont assisté à la rencontre, ont promis une connectivité de haut débit pour une meilleure transmission, sur le net, de l’événement.
Le ministre de l’Intérieur et ses services vont rencontrer, le 18 octobre prochain, le comité d’organisation pour les derniers réglages avant le Magal.
La rédaction