L’URV réclame la radiation de Me Aya Boun Malick Diop, SG du SYTJUST (Par El Hadj G Sagna)

Dakarmidi  – La majorité des greffiers et autres travailleurs de la justice se sont finalement démarqués du mouvement de grève pour reprendre tranquillement leurs postes au niveau des cours des tribunaux.
Certains de nos militants qui sont membres du Sytjust m’ont informé que les décrets portant nos revendications n’existent plus et comme nous n’avons pas des arguments légaux pour poursuivre la grève. Nous avons tout bonnement repris le chemin du travail.

– La responsable en charge des revendications du Sytjust n’est-elle pas l’épouse de Guy Marius Sagna ?
– A une semaine de la Tabaski, les travailleurs du Sytjust s’étaient partagé les fonds communs existants et chacun d’entre eux s’était retrouvé avec une somme de plus de 200.000 frs CFA. Sans compter d’autres avantages en dehors de leur salaire.
– Les candidats aux concours de la police et de la gendarmerie sont aussi confrontés à des problèmes d’obtention de certificats de nationalité et de casiers judiciaires pour pouvoir déposer leurs dossiers.
– Combien d’étrangers n’arrivent plus à décrocher des papiers administratifs nécessaires pour sortir du territoire national ?
– Combien de fonctionnaires ne peuvent plus obtenir de prêts bancaires à cause du document de cession de salaire qu’ils doivent recevoir des greffiers pour cause de grève ?
– combien de Sénégalais ne peuvent plus se procurer un casier judiciaire ?
– ces greffiers grévistes méritent ils de continuer à toucher leurs salaires ?

El Hadj G Sagna
SG du parti URV
Juriste