Législatives 2017: Cheikh Tidiane Gadio, Aissata Tall Sall, Ousmane Ngom, Farba Senghor, Souleymane Ndéné Ndiaye, Aida Mbodj, ces hommes politiques et coalitions que le « Macky » va financer

Dakarmidi – Ils auront tous trahi le serment de se battre pour l’intérêt du peuple. Ils ont préféré lui tourner le dos pour se mettre aux côtés de Macky Sall reniant tout engagement pris devant ce peuple qui cependant, est loin d’être amnésique.

Et cela s’appelle tout simplement de la transhumance … Depuis le Palais, le Président lui-même dirige les opérations d’achat de politiciens, et la file d’attente est longue, au point que tout le monde ne sera pas pris ou servi. Tant pis pour eux!

Une scène qui rappelle les sombres périodes du Biafra. Macky Sall a décidé de charcuter l’opposition, de la réduire à sa plus simple expression, comme il l’avait si bien déclaré lors d’un des conseils des ministres décentralisé, à la place de chercher les voies et moyens pour des solutions à la récurrente demande sociale et un souffle d’espoir à un peuple qui avait décidé de faire bouger les lignes, un soir de 25 Mars 2012.

Ces hommes précités ont décidé de se « déshabiller » en plein jour devant Macky Sall, car financièrement, ils ne tiennent plus debout devant l’homme fort du Palais, devenu par la signature des contrats pétroliers et gaziers, Crésus.

Ils iront en coalition, pour disent-ils fragiliser l’opposition et rendre infertile l’idée d’une quelconque cohabitation, au prix de leur vie, de leur dignité, de leur foi et de la raison.

Les masques tombent une à une, à visage découvert ils agiront au nom de Macky Sall. Ils ne sont pourtant ni de Benno, ni de Mankoo, ils le clament haut et fort partout, mais ils sont, malheureusement, dans le silence de la nuit, Macky.
Quelle hérésie !!!

La Rédaction