Le Président Habib Sy dézingue le pouvoir et se prononce sur l’affaire Khalifa Sall et Karim Wade