Le pétrole et le gaz ne doivent pas occulter les énergies renouvelables

Dakarmidi – Les découvertes de gaz et de pétrole au Sénégal ne doivent pas servir de prétexte pour occulter les opportunités qu’offrent les énergies renouvelables pour produire de l’énergie bon marché, a affirmé El hadji Diop, président de la Plateforme multipartite « Initiative Ecosystème d’entreprises inclusives dans le secteur de l’énergie solaire » (IEEIES).
« La technologie existe, il faut tout juste mettre les moyens et investir sur l’énergie solaire, une alternative pour produire l’énergie à moindre coût », a relevé M. Diop, mardi lors d’un atelier sur les énergies solaires tenu à Saint-Louis.

Cette rencontre est organisée sous l’égide de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal (UNCS), en partenariat avec le Programme des Nations unies (PNUD) et l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.


« L’objectif de la rencontre vise à sensibiliser les populations sur l’énergie solaire et les avantages de cette source d’énergie durable, de manière à couvrir les besoins énergétiques des consommateurs et des entreprises », a précisé El Hadji Diop.

Selon lui, la valorisation de ce type d’énergie peut « résoudre les problèmes environnementaux, avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre ».

Au moment où les sommités de la planète sont réunies pour réfléchir sur les changements climatiques, il est tout à fait logique et nécessaire que sur le plan local, les acteurs échangent sur les « enjeux et défis à relever pour les énergies renouvelables », a-t-il plaidé.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom