La COJER de Podor rugit contre les détracteurs de Cheikh Oumar Anne et Abdoulaye Daouda Diallo …

Dakarmidi-Ceux qui critiquent de manière injustifiée Cheikh Oumar Anne, Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation et son collègue en charge des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, sont désormais avertis. Face à la presse, ce vendredi, la Convergence des Jeunesses Républicaines (COJER) du département de Podor a décrété la fin de l’acharnement haineux dont font l’objet ces deux illustres fils du Fouta. Comme pour dire que celui qui s’y frotte, s’y pique. «Nous déplorons avec la dernière énergie ces attaques injustifiées dont font l’objet nos camarades Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Anne. Ces deux serviteurs dévoués de notre Etat dont la promotion à ces stations ministérielles (respectivement Ministre des Fiances et du Budget et celui de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation) est amplement méritée et justifiée par leurs cursus irréprochables et leur compétence avérée. Tout ceci combiné à une fidélité à toute épreuve et un engagement sans faille auprès de son Excellence Monsieur le Président de la République », lit-on dans le texte introductif. Les jeunesses républicaines de Podor, d’enchaîner : «Ces attaques sont inféondées sont l’œuvre d’opposants qui ne parviennent toujours pas à se remettre du cinglant désaveu administré par le peuple aux dernières élections d’une part, et d’adversaires politiques incapables même de gagner dans leur localité », arguent-elles. Revenant sur les rumeurs sur la santé de l’ancien DG du COUD, ces jeunesses républicaines : «Nous considérons qu’il est malhonnête et ignoble de spéculer sur l’état de santé du MESRI le Dr Cheikh Oumar Anne comme l’ont fait ses détracteurs et que ceci va l’encontre de nos valeurs sociétales et de notre foi musulmane ».