Hôpital Youssou Mbargane : Soupçon de détournement de fonds alloués contre la Covid-19

Des fonds alloués pour faire face au coronavirus auraient été détournés à l’hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque. La direction et le président de l’intersyndicale s’accusent mutuellement.

C’est le directeur de la structure sanitaire qui monte le premier au front. Cheikh Mbaye Seck indexe Amadou Diop, président de l’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital Youssou Mbargane Diop. “Des fournisseurs et des citoyens lambda ont fait des dénonciations pour dire que dans le passé et aujourd’hui, ils ont été victimes d’arnaque, d’extorsion de fonds. Il y a différents vols qui se sont déroulés au niveau de l’hôpital Youssou Mbargane. D’après nos investigations, ces vols ont été créés par M. Amadou Diop“, a-t-il déclaré sur Rfm.

Réaction

Des accusations que Amadou Diop semble minimiser. Il accuse à son tour le directeur du centre hospitalier de détournement des fonds de la lutte contre la pandémie du coronavirus. “Des accusations qui datent d’avant sa (Ndlr : directeur) venue. C’est de bonne guerre. Nous avons pris nos responsabilités d’écrire au niveau du Pca et au ministre pour dénoncer publiquement qu’il y a une malversation au niveau de la gestion du Covid-19, notamment des fonds de la Eiffage (20,5 millions de F Cfa), de Soccocim (4 millions de F Cfa). On a des preuves que l’argent-là a été détourné“, a réagi M. Diop.

Plainte

La direction de l’hôpital qui annonce une plainte des fournisseurs a décidé de se constituer partie civile. Quant aux syndicalistes, ils ont destitué Amadou Diop de la tête de l’intersyndicale. Un collectif des secrétaires généraux est mis en place en ce moment.