Fermeture du journal « La Tribune » par Bougane: les employés dénoncent un abus de pouvoir

Dakarmidi – « Bougane Gueye Dany gère le groupe D-Média avec des méthodes dictatoriales ». C’est la conviction du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication au Sénégal (Synpics) qui a dénoncé via un communiqué des actes de persécution dont des employés du groupe de presse sont victimes. Bougane Gueye Dany est pointé alors du doigt et sa gestion du groupe de presse décriée par les journalistes de la Tribune qui ne s’entendent guère avec lui. « Le 14 juillet dernier, on a installé la section Synpics du groupe D-Média, on a sorti un communiqué signé par secrétariat national du Synpics. On a envoyé une lettre d’information à l’administration; Malheureusement, ces gens ont mal pris le fait qu’on puisse installer une section Synpics. Alors que c’est un droit fondamental. Le Pdg du groupe (Bougane) a installé un climat délétère au sein de la maison. Il estime qu’on ne doit pas créer ce syndicat pour des raisons qui lui sont propres », affirme Cheikh Ndong, secrétaire général de la section Synpics du groupe D-Média.  Le confrère a aussi expliqué que le prétexte financier avancé par Bougane pour fermer le journal est « fallacieux ». Aussi dénonce-t-il d’autres violations des droits du travail. « Il y a des personnes qui ont fait ici (au groupe D-Média) 6 ans, et qui n’ont jamais eu de contrat de travail. Ils n’ont aucun lien juridique avec D-Média », dénonce-t-il

La rédaction