Exclusif Dakarmidi – Fuite d’infos confidentielles au Palais : Macky Sall cherche les taupes et va sévir…

Dakarmidi – Depuis quelques temps, le Président Macky Sall se méfie de son entourage, car il n’a pas compris qui sont ceux ou celles qui « fuitent » les infos même les plus secrètes au Palais. Mais sans le montrer à qui que ce soit, le Chef de l’Etat mène une enquête discrète mais en profondeur pour retrouver le ou les « fuiteurs » et promet de sévir sévèrement. Le Palais n’est plus « bunckérisé » malgré les mesures draconiennes mises en exergue pour parer à toute évasion et à toute échappée.

Les conseillers seraient selon nos radars, tous mis sur écoute depuis des jours et certains d’entre eux, filés, car il est urgent voire indispensable de mettre un nom et un visage sur le ou les coupables et de décider par la suite de leur sort. C’est d’ailleurs l’unique raison pour laquelle le Président les reçoit de moins en moins, et aurait même décidé de ne plus tenir avec eux jusqu’à nouvel ordre des réunions dans lesquelles peuvent être évoqués des sujets d’Etat hautement sensibles.

À la lumière de tout cela, feu vert serait donné au DC d’approcher les uns et les autres de manière intelligente pour jauger et situer les responsabilités. Mais cela aussi est peine perdue, car les employés du Palais reprochent à Me Youm de trop se servir des fonds secrets du Chef de l’Etat et de faire un trafic d’influence digne de « Solange » pour donner un coup d’éclat à sa santé financière.

Il lui serait aussi reproché de trop fermer les portes du Président, de le rendre presque inaccessible et d’avoir de surcroît acheté une voiture haut de gamme à plus de 150.000 €, parquée dans un garage non loin de sa demeure à Yoff (nous y reviendrons). Alors pour certains conseillers très remontés, Me Youm est très mal placé pour mener une telle investigation et produire par la suite des résultats exhaustifs et probants qui satisferaient l’envie de savoir du Pr.

In fine, Macky Sall est dans tous ses états, loin de la sérénité qui est pourtant, la qualité supérieure d’un grand leader, face à la divulgation d’infos, ces dernières dont les rôles premiers devraient être de demeurer muets et secrets. Gare à celui ou à ceux qui seront pris, la course folle de traque est lancée, cette fois-ci, pas par la CREI, mais à l’intérieur de la bâtisse blanche où règne sans partage le très contesté Macky Sall …

La Rédaction