Etat d’urgence : Après Touba, les chauffeurs affrontent les forces de l’ordre à Tivaouane

La pandémie du coronavirus reste à ce jour une situation paralysante à tous les niveaux et pour tous les secteurs. Mais en souffrent plus les secteurs informels surtout les transporteurs du privé.

Le président Macky Sall, après une longue période d’état d’urgence qui avait occasionné un  couvre-feu ankylosant la liberté des citoyens et surtout les transporteurs entre les régions du pays, a décidé de prendre des mesures d’assouplissement.

A cet effet, l’adoucissement de ces mesures contraignantes ne concernera pas tout le monde. Malheureusement, les transporteurs qui ne seront pas entièrement concernés par ces mesures, ont procédé, après des alertes répétées, à des manifestations à Tivaouane.

Dans la matinée de ce mardi 02 juin 2020, L’Intifada de Touba n’a pas épargné le quartier Lamlam de Tivaouane, où les Forces de l’ordre ont fait face à la colère des transporteurs qui ont bravé les interdits de regroupement massifs  en ces périodes du coronavirus.

Ce qui a conduit, selon senenews, à des affrontements entre policiers et transporteurs en furies…