El Cheikh ce nouveau phénomène de la Tariha Tijania qui explose les compteurs des consciences

 

Dakarmidi – Il a le courage de ses idées, il a le courage de ses actions. Son discours est provocateur puisqu’il annonce la naissance d’un mystère caché dont il fait partie du cercle restreint de ceux qui le maîtrisent et qui ont assisté à sa conception. Il, c’est Seydi Mouhamed El Cheikh, ce natif de Saint Louis il y a un peu plus de 30 ans.

Au Sénégal, il est difficile d’œuvrer pour Dieu, pour le Prophète Mouhamed (psl) et pour Abboul Abass Ahmada Tijani (ra), car malheureusement sous nos cieux, l’Islam est rattaché à des noms de famille, et cette donne est tant ancrée dans nos mémoires qu’il sera difficile voire impossible de la repenser. Mais n’empêche, dans le silence de la nuit, El Cheikh s’est frayé un petit chemin pour faire passer son message sur sa large connaissance du soufisme, de la lumière du Prophète (psl), de son herméneutique et des différents mystères qui régissent les grands mystères qui entourent la connaissance de Dieu, l’ineffable.

El Cheikh tisse lentement mais sûrement sa toile, les forces d’autres horizons ont décidé de le faire taire, mais lui dans ses répliques, défie tous ceux qui sont tentés de vouloir emprunter ce canal « gnostique », sous risque d’être exposés à des rayons nuisibles ou de blesser leur subconscient.

Car pour El Cheikh, avant de l’attaquer sur un terrain de la mystique, il faut d’abord avoir le privilège d’avoir fréquenté ce périmètre, alors que dans le lot de ceux qui l’attaquent, pas un seul n’a encore eu le privilège d’y avoir mis le pied. Un grand dilemme, dira Seydi Mouhamed.

Il est attaqué dans les réseaux sociaux, vilipendé, son nom sali, mais personne n’a encore pu démonter ses discours sur le plan intellectuel. « Il ne sème pas le doute chez les créatures mais plutôt une lumière qui ravive les cœurs et qui vivifie la foi » dira un de ses disciples. Après analyse, la peur n’est pas dans le vocabulaire d’El Cheikh, « le message qu’il doit faire passer est placé au-delà de son existence, il est plus puissant que la durée de son séjour sur terre, et hélas dans cet univers de Dieu, il n’y a que la réédition d’événements qui est compilée dans les livres qui retracent l’histoire » dira S.S un observateur des phénomènes dans les Tarikhas.

El Cheikh est un phénomène, par définition étymologique, un phénomène nait pour ensuite disparaître comme un vent de passage, le cours normal de la vie rattachée à la finitude, mais quand il laisse des marques indélébiles, il devient un phénomène exceptionnel, et à entendre parler El Cheikh, sa gestuelle, son assurance et son regard priment sur tout le reste. El Cheikh est-il né pour diriger? Si tel est le cas, il est incontestablement le grand « révélateur » de cette décennie !

La rédaction