Diourbel : Serigne Anta Mbacké amène son fils à la barre du tribunal

Le prévenu a été interpellé et placé sous mandat pour menaces de mort, destruction de bien appartenant à autrui, violence et voie de fait suite à la plainte de la partie civile.

A la barre, le jeune chef religieux a reconnu seulement avoir saccagé le véhicule de son père. Selon lui, il était sous le coup de la colère au moment des faits.

Interpellé par le juge sur le motif de son acte, le Mbacké Mbacké a confié que la partie civile le provoquait et c’est ce qui l’a poussé à casser les vitres de son véhicule à l’aide des briques.

Mais la victime s’est désistée en retirant sa plainte selon son représentant, Serigne Ibrahima Mbacké.

Serigne Sidy Mohamed Mbacké a présenté ses plates excuses avant d’être sermonné par le juge. Même si le procureur a sollicité l’application de la loi contre lui, le tribunal l’a reconnu coupable de destruction de biens appartenant à autrui, violence et voie de faite. Ainsi il a été condamné à 01 mois assorti de sursis.

A noter  que les faits se sont déroulés dans le département de Bambey.

Laisser un commentaire